Lorsque vous détenez une œuvre sur papier, qu'elle soit de pastels ou d’aquarelles, eau forte, sérigraphie, photographie ou simple dessin, vous avez besoin d'un passe partout pour la protéger et la conserver, tout en la mettant en valeur.






Le passe partout est un cadre en carton que l'on pose sur l’œuvre ou la reproduction d’œuvre, afin de la protéger du contact direct du verre sur le matériau. Contrairement à la Marie Louise, il s'utilise avec une vitre. Le centre du carton est découpé de façon rectangulaire le plus souvent. Il peut être ovale, comme on le trouve souvent pour les cadres photos de photographies anciennes. Il faut tenir compte de la taille de l’œuvre qui doit rester entièrement apparente avec la signature de l'artiste bien visible. Le découpage en biseau des bords intérieurs met en valeur l'objet. De même, on trouve souvent des bords inférieurs plus grands que les bords supérieurs dans l’optique d'un équilibre visuel. Il est en carton de très bonne qualité d'une épaisseur régulière allant de 1,5 mm à plusieurs millimètres. Sa couleur est le plus souvent claire, mais on peut utiliser des couleurs plus soutenues, rappelant une couleur dominante de l'objet, voir même en noir, dans un cadre photo en particulier. S'il est le plus fréquemment de ton uni, on peut y trouver des décorations. On parle alors de lavis d'encadrement.